Paul Bonzon est sorti de l’école normale d’instituteurs de Saint-Lô en 1927. Lorsqu’il reprend officiellement ses fonctions après cinq années et demie de soins en sanatorium, il est affecté à compter du 15 septembre 1933, comme stagiaire à l’école publique de Barenton, (arrêté du 18 septembre 1933).

Barenton est une petite ville d’environ mille cinq cents habitants. Ville carrefour, chef-lieu de canton, située aux confins du sud-est du département de la Manche, Barenton relie le Domfrontais de l’Orne et le Mortainais de la Manche.

A cette époque, Barenton dispose de deux écoles publiques, l’une de filles, l’autre de garçons. Une école privée ouvrira quelques années plus tard. L’école des garçons comporte trois classes. Elle est dirigée par monsieur Louis Gonfroy, un instituteur expérimenté, né en 1887, officier d’académie depuis l’année précédente.

La photo date de 1934-1935. Elle est prise devant la nouvelle école de garçons de Barenton. Entourant le directeur, Paul Bonzon, à gauche, et son jeune collègue, Léon Benoist, titulaire, né en 1910 (Annuaire de l’enseignement primaire de la Manche, 1934), issu de la promotion 1925-1928. Ils s’étaient côtoyés à l’école normale ; ils se retrouvaient à Barenton.

Le cliché m’a été confié, en 2008, par Maxime Passays, un élève de Paul-Jacques Bonzon qui avait alors la charge de la classe des plus jeunes.

 

Ecole de garçons de Barenton : les élèves et leurs instituteurs. 1934-1935. Cliché confié en 2008 par Maxime Passays

commodo ut Curabitur Nullam Sed quis dapibus vel,
Tweetez
Partagez
Partagez