Pour la publication du premier numéro de Par l’Effort, le bulletin de l’A.C.L.D, (Association des congés de longue durée), il est fait appel aux talents de dessinateur de Paul-Jacques Bonzon, alors en soins au sanatorium des instituteurs et institutrices de Saint-Jean-d’Aulps, géré par l’Union des sociétés de secours mutuels entre instituteurs et institutrices. Non seulement, il propose des dessins à caractère humoristique inspirés de la vie quotidienne, témoignant d’un rare sens de l’observation, mais il est aussi sollicité pour illustrer des articles comme cette fantaisie de René Mercier intitulée : La légende de la Pierre du loup publiée dans le bulletin n° 4 du 1er avril 1932. Le lieu situé à quelques kilomètres du sanatorium de Sainte-Feyre est toujours signalé dans les propositions de randonnées creusoises.

 

Ces illustrations sont peu connues. Elles n’avaient pas été intégrées au corpus de dessins que j’avais retenu pour mes articles ou conférences. Aussi, aujourd’hui, j’ai plaisir à mettre en ligne l’article de René Mercier avec ces illustrations : Dessins inanimés de BONZON.

 

Mais une question se pose sur l’identité de l’auteur. Qui est René Mercier ? Sans doute un pensionnaire du sanatorium de Sainte-Feyre puisqu’il dédie son article « à tous mes bons camarades de Sainte-Feyre ». Paul-jacques Bonzon, admis au sanatorium en octobre 1928, et René Mercier se sont-ils connus ?

 

C’est une bouteille à la mer que je lance aujourd’hui en remerciant par avance celles et ceux qui pourront m’apporter des informations pour me mettre sur la piste de ce René Mercier.

Yves Marion, président de l’APJB.

Mercier

article de Mercier, ill PJB