Paul-Jacques Bonzon a très tôt côtoyé le théâtre. Probablement lors de sa formation à l’école normale de Saint-Lô et peut-être même à l’école primaire supérieure, mais surtout lors de son séjour au sanatorium de Sainte-Feyre.  La pratique du théâtre y était encouragée comme en témoignent des images d’archives. S’il est cependant difficile d’affirmer que le futur romancier a participé à ces manifestations, en revanche, on sait, par les témoignages rapportés des anciens élèves de Saint-Laurent-en-Royans, qu’il organisait des représentations et même qu’il ne dédaignait pas monter lui-même sur les planches. Les fêtes de l’école, particulièrement celles de Noël, donnaient l’occasion de monter des représentations avec les élèves auxquelles participaient les parents. Les saynètes sont écrites pour la circonstance. Non seulement Paul-Jacques Bonzon appréciait la scène, mais il écrivait et publiait pour elle.

En général, à l’exception de Camping interdit, imprimé à Valence chez Chevalier, les pièces étaient publiées sous le double sceau de l’Amicale, Editions Billaudot, 14, rue de l’Echiquier à Paris et la Librairie théâtrale, 3 rue de Marivaux également à Paris. Ces pièces se caractérisent par l’humour, le comique et le ton satirique comme ces deux paysannes qui sont appelées pour la première fois aux urnes et qui confondent billet de banque et bulletin de vote. Trois pièces sont encore au catalogue de la Librairie théâtrale : Coquette chambre à louer, Permis de conduire à tout âge et Aux urnes, Citoyennes !

Aux urnes citoyennes
Saynète

Ces pièces sont jouées un peu partout, en France mais également en Suisse. Elles ont aussi été jouées dans la Manche, le département d’origine de Paul-Jacques Bonzon. C’est ainsi la troupe de Lingreville-Annoville, « les Joyeux Farfelus », ont mis à leur répertoire, en 1986, Permis de conduire à tout âge, et, en 2002, Aux urnes citoyennes. C’est grâce à notre ami, Lucien Ledanois (+), qu’ont été retrouvés programmes et photos. C’est un hommage lui rendre ainsi d’ailleurs qu’à l’une des actrices, Geneviève Lecomte (+)

Programme 1
Aux urnes citoyennes

La même troupe récidivait. En 1986, elle avait joué Permis de conduire à tout âge. Geneviève Lecomte (+) y tenait le rôle de Virginie Plumepiquet, la vieille paysanne.

théâtre

Jean-Jacques Leroy a retrouvé un programme de la troupe sourdevalaise, « Les toujours jeunes sourdevalais du 3e âge », qui ont joué Aux urnes citoyennes.

Louis Bonzon a retrouvé un article de La Presse de la Manche parru le 21 mars 2011, la pièce de théatre Le permis de conduire  a été jouée par une troupe à Auvers.

Article La Presse de la Manche 21/4/2011

Ce ne sont certainement pas les seuls endroits de la Manche où Paul-jacques Bonzon a été joué. L’an dernier, les 15, 16 et 17 mars 2019, le P’tit Théâtre de Mortain, présentait deux farces paysannes dont Aux urnes citoyennes.

Appel est lancé pour nous signaler ce genre d’événements et nous faire parvenir les programmes des manifestations.

Yves Marion, 9 mai 2020