Yannick Chaumette, lorsqu’il était jeune lecteur des Six Compagnons, a eu la chance d’entretenir une correspondance avec P-J Bonzon … Il nous raconte sa rencontre avec l’auteur et partageons avec vous sa sympathique lettre.

Avec son accord, nous publierons ici quelques extraits de cette chaleureuse correspondance qui témoigne de la grande humanité de l’écrivain pour la jeunesse.

(… ) « J’avais beaucoup apprécié le ton amical qu’il employait à mon égard et le respect dont il témoignait pour son jeune lecteur, en lui adressant une réponse rédigée de sa main, dans la plupart des cas, ainsi que l’ouverture sur son intimité familiale en me faisant parvenir une photo de lui et ses enfants, prise dans son jardin.
Tout cela témoignait d’une grande délicatesse qui m’a beaucoup touché.
Le contact s’est perdu ensuite quand le jeune homme que j’étais a dû construire sa vie d’adulte, faire des études s’occuper de sa famille…
Mon naturel conservateur a fait que j’ai toujours gardé mes exemplaires des Six compagnons de la Bibliothèque verte, et je dois avouer que j’en relis un de temps en temps avec beaucoup de plaisir. J’y retrouve l’imaginaire positif dont ses livres étaient empreints…
J’ai récemment acheté Les Six compagnons à l’Étang de Berre, l’action se passant en grande partie à Martigues, ma ville natale. Je pensais que Paul-Jacques Bonzon l’avait écrit et j’ai été quelque peu déçu de voir une autre signature, même si l’esprit général du créateur est respecté.
Je vous souhaite bonne lecture de ces documents et, si vous les jugez dignes de figurer sur votre site, c’est avec plaisir que je les offre à la curiosité de vos visiteurs. Cela pourra contribuer à illustrer les relations amicales que l’auteur entretenait avec ses jeunes lecteurs.
Bien cordialement.
Yannick Chaumette. »

Yannick Chaumette, nous communique ici une des premières lettres envoyées par PJ Bonzon datée du 2 juillet 1965. Celle-ci est tapée à la machine car le romancier affectionnait particulièrement cette manière d’écrire (l’ancêtre du clavier informatique) mais au fil du développement de leur relation amicale ces correspondances deviendront manuscrites…

Lettre de PJB 1965

Article de Christian Bonzon

Article provenant de l’ancien site internet

id, mattis pulvinar neque. Praesent facilisis Curabitur