Livre d’or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
8 messages.
Tifaine Valton Tifaine Valton a écrit le 2 décembre 2020 à 19 h 27 min:
Souvenirs de mes premières lectures : Diabolo pâtissier

Quand j'étais plus petite mon grand-père me racontait les histoires de Diabolo. Et maintenant, à chaque fois que je pense à cette histoire, j'ai une image de Diabolo et de ses aventures toujours risquées mais réussies. Hélas je ne m'en souviens seulement que d'une seule, celle avec les pâtisseries et les éclairs au chocolat. J'ai vraiment de fabuleux souvenirs de ces histoires passées avec Diabolo. 😊

L'année dernière mon grand-père m’avait raconté comment, lorsqu’ il était petit, en vacances à Barneville-sur-Mer, il avait rencontré Paul-Jacques Bonzon qui lui racontait des histoires.

C'est comme ça que je me suis dit que ce doit être quelque chose que de rencontrer de merveilleux conteurs.

Tifaine Valton
Tifaine Valton Tifaine Valton a écrit le 22 novembre 2020 à 19 h 08 min:
De ce que je me souviens en CM2, la maîtresse nous avait lu Les Six Compagnons. J'ai trouvé ça passionnant avec cette histoire d'équipe et d'intrigues. La classe aussi avait beaucoup aimé.

Je pense que je garderai toujours ces histoires ancrées dans ma mémoire.

Tifaine Valton, classe de 6e, Montgermont (35), 22 novembre 2020
Sylvie Martial Sylvie Martial a écrit le 14 novembre 2020 à 16 h 54 min:
Les ouvrages de la littérature jeunesse de Paul-Jacques BONZON ont particulièrement marqué mon enfance. En effet, du haut de mes 7/10 ans, j’ai beaucoup apprécié l'ambiance, le ton et la fluidité de l'écriture de cet auteur.
Il y a notamment deux séries qui sont restées ancrées dans ma mémoire tel un souvenir d’enfance inaltérable. Je les ai d’ailleurs toujours dans ma bibliothèque, et dès que je les prends dans mes mains, je ressens à nouveau les mêmes émotions que lorsque j’ai lu et bien souvent relu ces livres. 
Ces deux séries sont pour l’une dans la bibliothèque rose, « La famille HLM », qui raconte les péripéties de trois sympathiques cousins ; et pour l’autre, dans la bibliothèque verte, « Les 6 compagnons » qui raconte les aventures d’une joyeuse bande de copains liés par l'amitié.
Les aventures de ces deux séries, pleines d’intrigues et de mystères, m'ont fait voyager et développer mon imaginaire. Pourquoi garder ces livres jeunesse dans ma bibliothèque ?  Parce qu’ils me rappellent la petite fille que j’étais et sûrement aussi pour les prêter un jour à mes petits-enfants. La lecture est une passion dans notre famille et nous essayons de la transmettre aux jeunes générations qui grandissent avec la prolifération des écrans. Le goût de la lecture se donne dès le plus jeune âge. D’abord en lisant des livres aux plus jeunes puis en trouvant des livres qui suscitent l’intérêt des jeunes lecteurs. Les livres de Paul-Jacques Bonzon en font partie. Ils sont intemporels.
Sylvie MARTIAL
Gaylord Kemp Gaylord Kemp a écrit le 14 novembre 2018 à 14 h 55 min:
Gaylord Kemp est un auteur de polars adultes et jeunesse vivant à Noeux les Mines. Il nous livre ici son vécu avec la bande des six compagnons. - "A chaque séance de dédicaces que je réalise, des parents me racontent, la mine déconfite, que leur enfant n’arrive pas à se mettre à la lecture. Je réponds invariablement la même chose « la passion de la lecture naît de la rencontre entre et l’enfant et Le livre. Pas un livre quelconque, mais bien celui pour qui il aura le coup de foudre. » Pour ma part, je suis tombé en amour avec les lettres en lisant « Les six compagnons à l’affût » écrit non pas par Paul Jacques Bonzon mais par Maurice Périsset en 1988. J’avais 7 ans.
Ce fut une véritable révélation. J'engloutis alors très rapidement l’ensemble de la série et des tomes précédents tout droit sortis de l'imagination de Mr Bonzon. Ma préférence allait vers ceux comportant des éléments fantastiques
Comment ne pas être nostalgie de ces nuits où je lisais les aventures de Tidou et ses amis à la lumière d’une lampe de poche, sous mes draps. Les Six compagnons ont participé à la construction de l’homme que je suis devenu De fortes valeurs comme l’amitié et le respect illuminent ces romans. De l’aventure, du suspens et aussi une forte volonté de faire découvrir des éléments de l’histoire et du patrimoine de France (ou même d’autres pays comme l’Angleterre par exemple), voilà ce qui a attisé ma curiosité de jeune écolier.
Paul Jacques Bonzon a joué le rôle de mentor pour moi. C’est encore le cas aujourd’hui puisque j’essaie d’inclure les éléments qui me séduisent dans ses écrits au sein de mes propres livres.
La littérature jeunesse ne joue pas qu'un rôle de divertissement. C’est aussi un incroyable vecteur d’éducation. Susciter la curiosité des jeunes lecteurs, voilà mon ambition Et je la dois à Mr Bonzon."
Gaylord Kemp
Thierry Duriez Thierry Duriez a écrit le 18 décembre 2017 à 14 h 46 min:
Thierry Duriez nous parle de sa fille Eva et lance un appel aux collectionneurs.

Ma fille Eva, 12 ans, est la plus jeune membre des amis de Paul-Jacques BONZON.
Fan et collectionneuse de ses ouvrages, elle recherche des témoignages de personnes qui ont été marquées par son œuvre, en grande partie publiée dans la collection Bibliothèque Verte. Alors si Les six compagnons de la Croix Rousse ont fait naître en vous l'envie d'écrire ou de découvrir une passion, si vous avez rencontré l'auteur, ou si leurs aventures ont bercé votre jeunesse et ancré en vous le besoin vital de lire, mettez un petit mot sur la page de l'association ou envoyez moi un MP pour que je le fasse pour vous. Une photo serait un plus formidable. Au delà des aventures de Tidou, Gorget, Gnafron, La Guille, Mady, Bistèque, Le Tondu et Kafi leur fidèle chien (ça fait 8 compagnons en fait), Paul-Jacques BONZON a écrit la série La famille HLM, la série Diabolo le petit Chat, des romans, des manuels scolaires de lecture et même quelques petites pièces de théâtre.
Né en 1908, dans la Manche, Paul-Jacques Bonzon a très souvent écrit ses intrigues dans des lieux qu'il connaissait parfaitement. Ses études et son métier d'instituteur lui ont fait connaître de nombreuses régions, jusqu'à la Drôme d'où était originaire son épouse et Valence où il nous a quitté en 1978.
Ces fictions, toujours très documentées et précises, ont fait naître des passions chez certains lecteurs, comme le président des amis de Paul-Jacques BONZON, Mr Besson, qui a pratiqué la spéléologie grâce au livre "Les six compagnons au gouffre Marzal".
Les thèmes abordés sont innombrables: le tour de France, la télévision, Scotland Yard, la Tour Eiffel, le cirque, le ski et j'en passe, qui ont apporté une très bonne culture générale à ses petits lecteurs.
Merci de partager cet appel, comme un hommage à celui qui a fait rêver des millions de lecteurs à travers le monde.
Et surtout, n'hésitez pas à ressortir vos livres de leurs cartons, leurs bibliothèques et de les relire (il n'y a pas d'âge, je les redécouvre moi-même à 39 ans) ou les offrir aux jeunes lecteurs autour de vous.
Yannick Chaumette Yannick Chaumette a écrit le 14 décembre 2017 à 14 h 39 min:
Yannick Chaumette, lorsqu'il était jeune lecteur des Six Compagnons, a eu la chance d'entretenir une correspondance avec P-J Bonzon ... Il nous raconte sa rencontre avec l'auteur et partageons avec vous sa sympathique lettre.

" (... ) « J'avais beaucoup apprécié le ton amical qu'il employait à mon égard et le respect dont il témoignait pour son jeune lecteur, en lui adressant une réponse rédigée de sa main, dans la plupart des cas, ainsi que l'ouverture sur son intimité familiale en me faisant parvenir une photo de lui et ses enfants, prise dans son jardin.
Tout cela témoignait d'une grande délicatesse qui m'a beaucoup touché.
Le contact s'est perdu ensuite quand le jeune homme que j'étais a dû construire sa vie d'adulte, faire des études s'occuper de sa famille...
Mon naturel conservateur a fait que j'ai toujours gardé mes exemplaires des Six compagnons de la Bibliothèque verte, et je dois avouer que j'en relis un de temps en temps avec beaucoup de plaisir. J'y retrouve l'imaginaire positif dont ses livres étaient empreints...
J'ai récemment acheté Les Six compagnons à l'Étang de Berre, l’action se passant en grande partie à Martigues, ma ville natale. Je pensais que Paul-Jacques Bonzon l'avait écrit et j'ai été quelque peu déçu de voir une autre signature, même si l'esprit général du créateur est respecté.
Je vous souhaite bonne lecture de ces documents et, si vous les jugez dignes de figurer sur votre site, c'est avec plaisir que je les offre à la curiosité de vos visiteurs. Cela pourra contribuer à illustrer les relations amicales que l'auteur entretenait avec ses jeunes lecteurs.
Bien cordialement.
Yannick Chaumette. »
Yves Louis Yves Louis a écrit le 14 novembre 2017 à 13 h 31 min:
Yves Louis ancien professeur de lettres nous fait l' honneur de partager une petite étude comparative entre une ancienne et une nouvelle édition des "Six Compagnons de la Croix Rousse"

"J'ai apprécié, dans ce roman pour enfants, le fil conducteur - ' le bonheur d'aimer un chien' -, la construction de l'intrigue pleine de rebondissements, un style exact, simple et alerte, le pouvoir de susciter l'émotion et d'exalter en chaque jeune lecteur des valeurs : amitié, solidarité, etc.
L'éditeur 2010 a fait subir un léger 'lifting' au texte originel, ce qui n'est pas gravissime, même si, à mes yeux, certaines rides légères ont plus de charme et de caractère ..."
Eva Duriez Eva Duriez a écrit le 13 février 2016 à 15 h 05 min:
Eva Duriez une jeune lectrice des Six Compagnons agée de12ans, habitant dans la Drôme, nous envoie l'article sur l' univers de P-J Bonzon qu'elle a rédigé pour le journal de son collège où elle est élève de sixième. Nous la félicitons car elle devient la plus jeune membre des Amis de Paul- Jacques Bonzon ... - "L’univers de Paul-Jacques BONZON - Paul-Jacques BONZON est un écrivain pour la jeunesse qui a notamment écrit "Les 6 compagnons " dont une bonne partie des aventures se déroule en Rhône-Alpes. Certaines se passent dans la Drôme comme "Les 6 compagnons et la disparue de Montélimar " et "Les 6 compagnons et le mystère du parc ” qui a pour cadre le parc Jouvet, à Valence.
Il est né le 31 août 1908 à Sainte-Marie-du-Mont, en Normandie. Il est devenu instituteur, épouse une enseignante Drômoise et obtient sa mutation pour ce département où il travaille en temps que maître et directeur d'école durant 25 ans. Il est en poste dans plusieurs communes de la Drôme avant de se fixer à Valence. Il se consacre alors entièrement à son métier d'écrivain pour enfants.
Paul-Jacques BONZON écrivit plusieurs séries de livres encore célèbres aujourd'hui tels que " les 6 compagnons " mettant en scène 6 enfants Lyonnais et leur chien Kafi vivants des aventures incroyables, "La famille HLM' racontant les histoires mouvementées de 4 cousins et "Diabolo le petit chat" racontant les mésaventures d'un chaton.
Toutes ses histoires se terminent bien, sauf" L'éventail de Séville " qui finit par un drame.
L'auteur décède le 24 septembre 1978, à l'age de 70 ans, à Valence.
Le 12 mars 2011, la ville de Valence a inauguré un square à son nom, en présence de ses enfants, petits-enfants et admirateurs." - Une belle activité dominicale pour Eva; chiner les puces et vide-greniers à la recherche des ouvrages de son idole ! Ce week-end c'était à Malissard... à suivre sur la page FaceBook des amis de Paul Jacques Bonzon !!!

elit. Praesent dolor Donec ipsum in leo felis elementum commodo