Le succès rencontré par les sketchs de Paul-Jacques Bonzon fut tel qu’au moins deux d’entre eux ont fait l’objet d’adaptations : Aux urnes, citoyennes ! et Permis de conduire à tout âge. 

Aux urnes citoyennes
Saynète

Nous en avons retrouvé l’auteur.

Professeur de collège retraité, professeur puis principal de collège, acteur amateur, puis auteur dramatique, coordonnateur du festival de théâtre amateur du pays de Courpière (Puy-de-Dôme), Jean-Michel Besson a été atteint très tôt par le virus du théâtre. D’abord acteur en amateur, il est devenu animateur de troupe, ce qui l’a conduit à écrire des pièces de théâtre adaptées à son effectif d’acteurs et à la demande du public. Farouche défenseur d’un théâtre réellement populaire sans autre prétention que celle de donner du plaisir aux acteurs et aux spectateurs, il totalise 32 pièces éditées (éditions Art & Comédie, Paris) dont une majorité de pièces paysannes à succès mais aussi des comédies et des fantaisies d’un tout autre genre.

Voilà ce qu’il a eu la gentillesse de nous préciser :

Je ne me souviens plus tellement comment j’ai eu connaissance des écrits de Paul-Jacques Bonzon. Je crois que c’est à l’occasion d’une fête scolaire. J’étais moi aussi enseignant et j’ai vu sur scène un sketch de P.J Bonzon joué par des élèves d’une douzaine d’années. Comme j’animais aussi un club théâtre adultes et que je m’étais un peu spécialisé dans les farces paysannes, j’ai commandé aux Editions Art & Comédie « Aux urnes, citoyennes ! » et en le modifiant un peu et en l’allongeant, je l’ai fait représenter à Messeix dans le Puy-de-Dôme après avoir bien sûr sollicité et obtenu l’autorisation d’adaptation de P.J. Bonzon. Je crois que c’est la SACD qui m’avait donné son adresse. Par la suite, ayant été muté au Collège de Courpière, toujours dans le Puy-de-Dôme, j’ai monté à deux reprises avec des élèves du collège cette même adaptation sous le titre « Clercs de l’urne » avec beaucoup de succès. Cela m’a encouragé à récidiver avec une autre adaptation de P.J. Bonzon, toujours avec l’accord de l’auteur : « Permis de conduire à tout âge » mais dans ce dernier cas, j’ai beaucoup plus modifié et allongé la pièce en y ajoutant 5 ou 6 personnages supplémentaires.

Je ne connaissais pas la biographie de Bonzon. J’en ai pris connaissance avec le site que vous m’annoncez et je suis frappé par la similitude de mon « parcours » et du sien. J’ai commencé dans le théâtre comme lui quand j’étais élève et j’ai poursuivi devenu adulte comme acteur amateur d’abord puis comme animateur de théâtre ados et adulte et enfin comme auteur. Je compte actuellement 32 farces ou comédies en un, deux ou trois actes, inscrites à la SACD.

Jean-Michel Besson nous fait l’immense plaisir de rejoindre les Amis-de Paul-Jacques Bonzon. Nous formons, avec lui, le vœu de voir les sketchs et saynètes du romancier pour la jeunesse mis en scène. En attendant, il nous a confié deux clichés de la pièce qu’il avait montée au collège de Courpière, l’une en 1986, la seconde en 1999.

Clercs de l'urne 1986
Clercs de l'Urne 1999

Yves Marion, président.